BLOG

Le lait aromatisé, malgré son image destinée aux enfants, est en fait plein de ressources. Son image souvent associée aux Candy’up en petites briques de carton ou au Nesquik en bouteille lui ont longtemps joué des tours : les plus grands n’en voulaient pas.

Le lait aromatisé revient plus fort, sous différentes formes, adapté aux goûts des petits et grands.

 

Les laits aromatisés pour enfants

Beaucoup d’enfants raffolent des laits aromatisés industriels et concentrés en sucre. Si c’est le cas de vos enfants, vous pourrez toujours leur faire essayer des laits plus sains, moins sucrés, mais l’effet de mode les ramènera toujours à leur marque habituelle.

La principale alternative au Candy’up reste indéniablement le Bjord soja goût soja : la plupart des enfants ne voient pas la différence avec leur lait aromatisé habituel si celui-ci est versé dans un verre de table.

Là où pour 100ml le Candy’up contient 11g de sucre, comme le Coca-Cola, Bjorg n’en contient que 8 et propose davantage de protéines. À chacun de trouver l’équilibre dans les arômes de lait qui lui conviennent !

 

Le lait aromatisé pour les adultes

Le lait aromatisé peut convenir à tous les palais, même aux plus fins. Les adultes en général apprécient les variantes au lait de vache : une touche fruitée plaît.

Les laits aromatisés de qualité sont tout aussi nutritifs que les laits de vaches. Ils contiennent les 15 éléments nutritifs nécessaires au bon fonctionnement humain.

On connaît tous le lait aromatisé au chocolat, au cacao, ou à la vanille, mais d’autres gammes de produits se développent vite.

Les laits aromatisés à base de lait de vache se multiplient, et vous pouvez même les faire vous-mêmes. Pour cela, on vous recommande la vanille, le sirop d’érable, le cacao et les fruits rouges. Il faudra être équipé d’un mixeur dans lequel vous pourrez intégrer votre lait, l’aliment du goût qu’il devra avoir au final, et mixer le tout à forte puissance jusqu’à ce que le mixeur tourne continuellement sans heurter de morceaux. Si le lait cuisiné est trop épais, vous pourrez rajouter du lait de vache pour le fluidifier.

 

Pour les sportifs

Les sportifs aussi peuvent atteindre leurs objectifs en aromatisant leur lait. Ils devront s’équiper d’un shaker : une sorte à gobelet avec un filtre.

Le sportif rempli son shaker de lait, y ajoute de la whey, c’est-à-dire du concentré de protéine de lait en poudre, ainsi que du beurre de cacahuète. Une fois les ingrédients ajoutés au shaker dans les proportions qui lui semblent bonnes gustativement, il peut secouer le shaker. Le filtre va mélanger les ingrédients pour rendre la boisson uniforme et prête à être goûtée.

 

Pour faire des glaces

De nombreuses personnes achètent du lait aromatisé en supermarché pour en faire de la glace « faite maison ». C’est une idée originale, mais que nous ne recommandons pas : quitte à faire l’effort de cuisiner une glace, autant que ce soit une glace de haute qualité. Les laits aromatisés de supermarché ont généralement une concentration très élevée en sucre, ce qui se répercute sur la teneur en sucre de la glace finale.

À cela s’ajoute un vice : la température négative de la glace va anesthésier vos papilles gustatives, ce qui vous conduira à consommer de grandes quantités de sucre sans même vous en apercevoir.

 

Pour les végétaliens : les variantes à base de laits végétaux

Les laits aromatisés à base de noisette, d'avoine, de soja, d'orge, d'amande ou de riz se répandent au fil des années. Ils sont appréciés d’une partie de la population grandissante : celle qui se soucie de sa santé.

Si ces laits sont adaptés aux végétaliens et aux végétariens, ça n’était pourtant pas le cas pour les laits aromatisés classiques : ils contenaient du lait de vache que les végétaliens, aussi autoproclamés véganes, s’interdisent.

Si vous souhaitez vous tourner vers un lait 100% végétal, sachez qu’il est important de regarder la composition des laits que vous achèterez : la plupart des fabricants essayeront de vous vendre des laits avec seulement quelques pourcents de matière première en comblant le reste par de l’eau